Image Alt

Vudailleurs.com

Économie circulaire pour les textiles : prendre la responsabilité de réduire

@commission européenne

Aujourd’hui, la Commission propose des règles visant à rendre les producteurs responsables du cycle de vie complet des produits textiles et à soutenir la gestion durable des déchets textiles dans l’ensemble de l’UE. Cette initiative accélérera le développement du secteur de la collecte séparée, du tri, de la réutilisation et du recyclage des textiles dans l’UE, conformément à la stratégie de l’UE pour des textiles durables et circulaires . L’augmentation de la disponibilité des textiles usagés devrait créer des emplois locaux et faire économiser de l’argent aux consommateurs de l’UE et d’ailleurs, tout en atténuant les impacts de la production textile sur les ressources naturelles.

La Commission propose d’introduire des régimes obligatoires et harmonisés de responsabilité élargie des producteurs (REP) pour les textiles dans tous les États membres de l’UE . Les systèmes de REP ont réussi à améliorer la gestion des déchets de plusieurs produits, tels que les emballages, les batteries et les équipements électriques et électroniques. Les producteurs couvriront les coûts de gestion des déchets textiles , ce qui les incitera également à réduire les déchets et à accroître la circularité des produits textiles – en concevant de meilleurs produits dès le départ. Le montant que les producteurs verseront au régime REP sera ajusté en fonction des performances environnementales des textiles, un principe connu sous le nom d’« éco-modulation ».

Les règles communes de l’UE en matière de responsabilité élargie des producteurs permettront également aux États membres de mettre en œuvre plus facilement l’obligation de collecter les textiles séparément à partir de 2025 , conformément à la législation actuelle. Les contributions des producteurs financeront des investissements dans des capacités de collecte séparée, de tri, de réutilisation et de recyclage . Les règles proposées sur la gestion des déchets visent à garantir que les textiles usagés sont triés pour être réutilisés, et ce qui ne peut pas être réutilisé est dirigé vers le recyclage en priorité. Les entreprises sociales actives dans la collecte et le traitement des textiles bénéficieront d’opportunités commerciales accrues et d’un marché plus important pour les textiles d’occasion.

La proposition d’aujourd’hui encouragera également la recherche et le développement de technologies innovantes pour la circularité du secteur textile, telles que le recyclage fibre à fibre.

La proposition aborde également la question des exportations illégales de déchets textiles vers des pays mal équipés pour les gérer. La nouvelle loi clarifierait ce qui constitue un déchet et ce qui est considéré comme des textiles réutilisables, afin de mettre un terme à la pratique des exportations de déchets déguisés en vue de leur réutilisation. Cela viendra compléter les mesures prévues par la proposition de nouveau règlement sur les transferts de déchets qui garantira que les transferts de déchets textiles n’ont lieu que lorsqu’il existe des garanties que les déchets sont gérés d’une manière écologiquement rationnelle.

La proposition d’aujourd’hui pour une révision ciblée de la directive-cadre sur les déchets comprend également des mesures concernant le gaspillage alimentaire, détaillées dans un Q&A séparé .

Prochaines étapes

La proposition de la Commission relative à une modification ciblée de la directive-cadre sur les déchets va maintenant être examinée par le Parlement européen et le Conseil dans le cadre de la procédure législative ordinaire.

Arrière-plan

L’UE génère 12,6 millions de tonnes de déchets textiles par an. L’habillement et les chaussures représentent à eux seuls 5,2 millions de tonnes de déchets, soit l’équivalent de 12 kg de déchets par personne chaque année . Actuellement, seuls 22 % des déchets textiles post-consommation sont collectés séparément pour être réutilisés ou recyclés, tandis que le reste est souvent incinéré ou mis en décharge.

La directive-cadre sur les déchets est le cadre juridique de l’UE pour la gestion des déchets dans l’UE. Il fixe les définitions liées à la gestion des déchets, y compris les définitions des déchets, du recyclage et de la valorisation, la hiérarchie des déchets et les concepts de base.

L’initiative d’aujourd’hui concrétise l’engagement pris par la Commission dans la stratégie de l’UE pour des textiles durables et circulaires de proposer des mesures visant à harmoniser les règles de responsabilité élargie des producteurs pour les textiles et à développer des incitations économiques pour rendre les produits textiles plus durables et circulaires.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!