Image Alt

Vudailleurs.com

L’Équipe Europe annonce plus de 750 millions d’euros pour l’accélérateur de production de vaccins en Afrique

L’Union européenne et ses États membres ont annoncé une contribution de plus de 750 millions d’euros (plus de 800 millions de dollars), dont près de 220 millions d’euros (233 millions de dollars) provenant du budget de l’UE, en faveur de l’accélérateur de production de vaccins en Afrique (AVMA) lancé aujourd’hui à Paris.

Grâce à cet instrument innovant, mis au point par GAVI (l’Alliance du vaccin) et le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), il sera possible d’améliorer la prévisibilité de la demande de vaccins produits en Afrique. Il est important de noter qu’il soutiendra également la croissance durable de la base manufacturière africaine et contribuera à l’ambition de l’Union africaine de produire la plupart des vaccins dont les pays africains ont besoin sur le continent. L’UE et ses États membres, la France, l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie et le Luxembourg constituent ensemble le principal contributeur à l’initiative. L’AVMA complétera l’initiative de l’Équipe Europe concernant la production de vaccins, de médicaments et de technologies de la santé et l’accès à ceux-ci en Afrique (MAV+).

L’accélérateur de production de vaccins en Afrique devrait acheter plus de 800 millions de doses produites en Afrique au cours de la prochaine décennie. Il pourra également améliorer la capacité de préparation et de réaction de l’Afrique aux pandémies et aux épidémies et contribuer à la sécurité sanitaire mondiale. À ces fins, il mettra plus d’un milliard d’euros (1,1 milliard de dollars) à la disposition des fabricants afin de compenser les coûts élevés de démarrage des activités et de garantir un niveau de demande suffisant. L’initiative permettra de diversifier l’éventail de fournisseurs mondiaux de vaccins, avec l’objectif d’avoir au moins quatre fabricants africains de vaccins entrant sur le marché de manière durable.

Contexte

Soutenir la production de vaccins tout en encourageant un accès équitable aux produits de santé, technologies et services de soins de santé primaires essentiels est l’occasion de cibler plusieurs objectifs de développement et priorités géopolitiques communs de l’UE et de l’Union africaine. Il s’agit notamment de la création d’emplois, de la diversification des chaînes de valeur mondiales et de l’innovation.

Dans le cadre de la stratégie «Global Gateway», l’UE, ses États membres et les institutions financières européennes investissent dans le renforcement de la capacité de production de vaccins de l’Afrique dans le cadre d’une approche à 360 degrés. Grâce à l’initiative MAV+, l’Équipe Europe s’emploie à créer un environnement favorable à l’industrie, à soutenir la formation d’une main-d’œuvre qualifiée dans le secteur, à renforcer l’environnement réglementaire et à soutenir la recherche et le transfert de technologies en Afrique. Cette initiative phare promeut en fin de compte un accès équitable à des produits de santé de qualité, sûrs, efficaces et abordables. En comptant la contribution de l’AVMA, l’Équipe Europe consacre au total environ 2 milliards d’euros à ce programme en étroite collaboration avec le Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies et des partenaires internationaux.

Les montants des contributions de l’AVMA sont exprimés en dollars des États-Unis; les montants en euros sont basés sur un taux historique moyen.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!