Image Alt

Vudailleurs.com

Le rapporteur général de l’APCE préoccupé par la perte de contact avec Vladimir Kara-Murza

Sunna Ævarsdóttir (Islande, SOC), rapporteure générale de l’APCE pour les prisonniers politiques et rapporteuse chargée du suivi de la détention arbitraire de Vladimir Kara-Murza et de la persécution systématique des manifestants anti-guerre en Fédération de Russie , a exprimé sa profonde inquiétude face à la situation de l’opposant politique et historien russe Vladimir Kara-Murza.

« Le 4 juillet, les avocats de M. Kara-Murza ont tenté de lui rendre visite dans un centre de détention à Omsk, après avoir perdu tout contact avec lui depuis le 2 juillet. Les autorités russes ont informé les avocats que M. Kara-Murza avait été transféré à l’hôpital plus tôt dans la journée. Les autorités n’ont fourni aucune explication concernant le transfert à l’hôpital, ni aucune information sur l’état de santé de M. Kara-Murza. Depuis lors, ses avocats ont tenté de lui rendre visite à plusieurs reprises, mais l’entrée à l’hôpital leur a été refusée », a déclaré Mme Ævarsdóttir.

« Avant son arrestation illégale, M. Kara-Murza souffrait déjà d’une polyneuropathie après des tentatives d’empoisonnement par les autorités russes. Son état s’est gravement détérioré au cours de sa détention et de son incarcération.

Il est absolument inacceptable de priver délibérément une famille de savoir pourquoi leur proche est hospitalisé et quel est son état de santé actuel. Depuis la mort d’Alexeï Navalny en prison au début de l’année, on craint largement que le régime russe ne fasse en sorte que ses critiques les plus éminents meurent derrière les barreaux.

Je suis profondément préoccupé par cet acte d’inhumanité effroyable. J’exhorte les autorités russes à permettre aux avocats de M. Kara-Murza de le voir à l’hôpital et je demande une fois de plus aux autorités de garantir la libération immédiate de M. Kara-Murza, conformément à nos résolutions passées.

J’appelle également les autorités britanniques et américaines à utiliser les canaux diplomatiques pour s’enquérir de l’état de santé de Vladimir Kara-Murza et à faire tout leur possible pour obtenir sa libération, également pour des raisons humanitaires.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!